Aller au contenu

Naturopathie

Définitions naturopathie :

OMS (Organisation Mondiale de Santé) : un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

Fédération Nationale de Naturopathie : Fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme, la naturopathie rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les dix agents naturels de santé. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organisme de s’auto-régénérer par des moyens naturels.

Mais plus concrètement ?

« La naturopathie est l’art de rester en bonne santé, d’être acteur de sa santé, et de prendre soin de soi par des moyens naturels. »

C’est aussi 5 principes de base :

  1. Avant tout ne pas nuire (primum non nocere) ;
  2. La nature guérit (vis medicatric naturae) ;
  3. Identifier et soigner la cause (tolle causam) ;
  4. Détoxifier et purifier l’organisme (deinde purgare) ;
  5. La naturopathie enseigne (docere).

Qu’est-ce que la naturopathie ?

C’est avant tout un art de vivre au quotidien, avec la volonté d’allier plaisir de vie et surtout santé.

Ah mais c’est le truc avec les plantes là ?

Bien souvent dans mon entourage et de nouvelles connaissances j’entendais cette phrase “c’est quoi la naturopathie ? C’est le truc avec les plantes là ?”

Pour y répondre, effectivement le naturopathe peut s’aider des plantes (et donc de la phytothérapie) pour traiter un symptôme ou stimuler un des 5 émonctoires via ces plantes. Cependant la phytothérapie représente seulement qu’une des 7 techniques mineures, avec les 3 principales techniques.

C’est à dire :

Les 3 techniques majeures

L’alimentation : la bromatologie ou la science de l’alimentation. L’alimentation apporte à l’organisme ce dont il a besoin. Diététique et nutrition, être bien dans son assiette pour être bien dans son corps, jeûnes, mono-diètes, régimes stricts…

L’exercice physique : l’hygiène musculaire apporte des effets indispensables dans le maintien d’une bonne santé puisqu’elle active les émonctoires et permet de nettoyer le corps de ses toxines. L’activité physique permet aussi d’équilibrer le système nerveux, de redynamiser l’énergie, d’apaiser le mental, de nettoyer l’émotionnel.

L’équilibre mental : la psychologie a pour but de maintenir un bon équilibre neuropsychique, notamment grâce à la psychologie positive prenant l’être tel qu’il est. Quelques méthodes : relaxation, gestion du stress, sophrologie…

Les 7 techniques mineures :

  • L’hydrologie : bain douche, lavements, thermalisme, thalassothérapie…
  • Les techniques manuelles : massages non médicaux, drainage lymphatique…
  • Les techniques réflexes : shiatsu, réflexologie, auriculothérapie…
  • La phytologie : extraits secs ou fluides, huiles essentielles, élixirs floraux., infusions et plus encore, grâce aux vertus thérapeutique des plantes…
  • Les techniques vibratoires : couleurs, rayons, sons, musiques…
  • Les techniques respiratoires : respirations, bol d’air Jacquier…
  • Les techniques énergétiques : techniques visant à renforcer directement la force vitale en travaillant sur l’ensemble des plans de la personne : magnétisme, reiki, aimants…

Sans oublier les fondamentaux de la naturopathie

Le vitalisme : l’énergie vitale, la force vitale, le souffle vital, c’est en réalité la force qui anime tous les êtres vivants. Le naturopathe ne soigne pas, mais chercher à renforcer l’énergie vitale.

L’hygiénisme : il s’agit de l’hygiène de vie comprenant le contact avec l’ensemble des sources de bonne santé : l’air, l’eau, la terre, le soleil, les aliments, le repos, le mouvement, etc. Les trois piliers incontournables : l’hygiène alimentaire, l’hygiène musculaire et l’hygiène neuropsychique.

L’humorisme : représente l’ensemble des liquides biologiques du corps : sang, lymphe, liquide intracellulaire et liquide extra-cellulaire, environ 2/3 du volume moyen du corps. Leur fluidité est importante.

Le holisme : le naturopathe garde une vision synthétique, il conçoit l’être humain comme un tout, une globalité : corps, esprit, âme, énergie et psyché. C’est une vision d’ensemble où chacun des plans de l’être est considéré et interagit avec les autres.

Le causalisme : cherche la cause d’un symptôme, le naturopathe ne cherche pas à supprimer les symptômes mais veut en comprendre la cause. Hippocrate rajoute que le 1er niveau est physiologique (la cause), le 2e niveau est émotionnel (la cause de la cause) et le 3e est en rapport avec le sens de la vie, la mission d’âme ou la connexion à l’univers de la personne.

Mais donc c’est pour qui tout ça ?

Et bien l’avantage c’est que la naturopathie est accessible à tous ! Dans le but d’améliorer, de prévenir ou de conserver sa santé. Quiconque a envie de prendre soin de lui trouvera sa place dans la naturopathie et peu importe l’âge ! Attention tout de même aux limites de la naturopathie, le naturopathe n’est pas un médecin et ne peut remplacer une consultation médicale (voir les limites de la naturopathie pour plus d’informations).

Et le naturopathe lui, il sert à quoi ?

Et bien le naturopathe, c’est la personne qui va accompagner ceux qui souhaitent entreprendre les changements pour prendre leur santé et leur bien-être en main dans la vie de tous les jours, en modifiant certaines habitudes de vie pour en développer de nouvelles plus adaptées à chacun (comme l’insomnie, la fatigue chronique, les ballonnements) grâce à la naturopathie tout simplement !

C’est aussi un spécialiste avec différentes valeurs

  • La bienveillance
  • Le respect
  • Non-jugement
  • Ecoute active
  • Empathie

Si cela vous intéresse d’en savoir plus sur comment ça se passe et en quoi cela peut vous servir, cliquez ici 😉


Pour en savoir plus :